chargement...

chargement...

chargement...

Fermer
Recevoir une proposition par email immédiatement

Vous souhaitez négocier le prix pour cet article, c’est simple ! Renseignez votre adresse mail, cliquez sur Valider. Vous recevrez immédiatement par mail cette proposition.

Fermer

chargement...

chargement...

Fermer
Livraison Premium

Nous sommes à votre service au 01 49 29 10 50 --- Profitez de la livraison offerte* --- Réglez en 3 ou 4x sans frais

*à partir de 100€ d’achat.livraison en relais colis ou par transporteur selon le produit.

Accueil / Blu-ray: un choix de raison, un choix de passion. - Cobra.fr

Blu-ray: un choix de raison, un choix de passion. - Cobra.fr

 

Logo Blu-ray

 

Les Origines

 

 

Lancé par Sony en 2006, le disque Blu-ray tire son nom de la longueur d'onde (405 nm) du laser permettant sa lecture, et qui correspond à la couleur bleu. Après un court match qui l'oppose au HD-DVD de Toshiba au titre de successeur du DVD, le Blu-ray l'emporte grâce à une stratégie payante d'accords & d'exclusivités entre Sony et les plus fameux studios de cinéma Hollywoodien.

C'est avec lui que le standard de la Vidéo domestique passe le cap de la Haute Définition pour le son et l'image.

 

Alors que le DVD (Digital Versatile Disc) ne contenait que 9,7 Go au grand maximum, le Blu-ray permet d'atteindre des capacités de stockage de 25 Go (simple couche), 50 Go (double couche) et même 100 Go (Blu-ray 3D) sur un disque optique.

La capacité moyenne des Blu-ray double couche (les plus répandus) de 50 Go, associée aux nouveaux modes de compression vidéo AVC ou VC-1, permet de stocker jusqu'à 6 heures de vidéo en Haute Définition (1920 x 1080 pixels) ou 22 heures en qualité DVD !



 

La qualité d'image


Pour faire simple, là où le DVD vous offrait une image de 400 000 pixels, là où la TNT HD vous offre un peu plus de 1 million de pixels, le Blu-ray affiche plus de 2 000 000 de pixels ! 
Cette image bénéficie de plus d'une fluidité et d'une netteté renforcées grâce à un affichage progressif (1080p) et à un débit vidéo numérique montant jusqu'à 25 mégabits par seconde.

 

 


Les qualités sonores


L'avènement du Blu-ray a aussi marqué celui des formats sonores Haute Définition. Là encore la précision s'est largement accrue par rapport au DVD et, petit a petit, 2 formats majeurs se sont imposés.

Plus que l'aspect multicanal élargi par rapport au "simple" DTS (7.1 vs 5.1), c'est la qualité du rendu qui fait un bond en avant avec le DTS-HD
Le format est dit "lossless", c'est-à-dire sans perte de qualité due à la compression du son et sa déclinaison DTS-HD Master Audio monte en 7.1 à 24 bits/192 kHz (contre 24 bits/96 kHz en DTS) avec un débit autour de 25 mégabits par seconde.

Moins répandu, le Dolby TrueHD, développé par les fameux laboratoires Dolby, propose un encodage (24 bits/96 kHz) et un débit de (18 Mbps) plus faibles, mais répartit le son sur un maximum théorique de 14 canaux, même si le Blu-ray Disc se limite à 8 canaux (7.1).
Ce format étant celui choisi pour les disques HD-DVD, il a été un peu entraîné dans leur chute puisque il est aujourd'hui beaucoup moins fréquent que le DTS-HD sur les disques Blu-ray.

Enfin le PCM (Pulse Code Modultaion), bien connu puisqu'il est le codec de nos chers CD, est lui aussi sans perte et capable de monter à 24 bits/192 kHz grâce à l'espace présent sur un Blu-ray plus important que sur un CD. Il est généralement le format "favori" des concerts en Haute Définition.

 

 
 

L'interactivité


Une des idées du Blu-ray à son lancement était  de révolutionner le visionnage de vos films préférés en dégageant plus d'espace pour les bonus et en rendant ceux-ci plus "vivants" grâce à de nombreuses fonctions interactives.
Citons de manière non exhaustive le BD-Live, permettant le téléchargement de nouveaux contenus (interviews, photos, jeux...) grâce à une connexion internet vers le site de l'éditeur (une fonction qui n'a pas rencontré auprès des utilisateurs le succès escompté). Le Java, technologie complémentaire de la précédente permet par exemple d'incruster une image dans l'image (Picture in Picture). SeasonPlay est une fonctionnalité réservée aux fans de série, et MovieIQ offre une plus grande base de données sur le film.

 
 

 

La 3D


Grâce à ses grandes capacités de stockage, le Blu-ray est naturellement devenu le support des contenus en 3D, et a participé à l'essor de cette technologie dans le domaine des loisirs numériques et du cinéma.

Haute-Définition et stabilité parfaite du Blu-ray permettent d'obtenir un relief en 3 Dimensions vraiment efficace et réaliste, à des années-lumière de la 3D anaglyphe dont les lunettes en carton aux verres rouge et bleu ont rempli bien des DVD et bien des paquets de Corn Flakes.

 
 
 

 

La rétro-compatibilité


Oui votre lecteur Blu-ray peut lire vos DVD !
Mieux, il est même capable de les améliorer en mettant à l'échelle leur définition (le fameux upscaling), passant ainsi de 400 000 pixels à 2 millions afin d'être sublimés sur votre grand écran HD ou votre projecteur Home Cinéma.
Bien entendu, vos CD sont les bienvenus et certains lecteurs Blu-ray remplaceront avantageusement une platine CD.

Devant tous ces avantages, vous piaffez d'impatience mais ne savez que choisir devant le choix pléthorique de lecteurs disponibles sur le marché?

Il est vrai qu'on trouve aujourd'hui des lecteurs à moins de 100 euros et d'autres dépassant le millier. Heureusement, Cobra est là pour vous aider à choisir parmi sa très large sélection de Platines Blu-ray. 

 


 

Votre lecteur Blu-ray peut aussi vous servir de platine musicale !


Le Marantz UD7007 est un lecteur Blu-ray 3D et Universel. Il reconnait ainsi les disques audio SA-CD et DVD-Audio bien connus des audiophiles. Il embarque des décodeurs Dolby TrueHD et DTS HD Master Audio, ainsi qu'une sortie XLR dédiée pour la stéréo et 2 sortie HDMI 1.4 compatibles 3D. Des ports USB et Ethernet sont aussi de la partie.

 

Lecteur Blu-ray 3D Marantz UD7007 Silver Gold

 



Le lecteur Blu-ray Denon BDT-1713 est lui aussi compatible SA-CD et DVD-Audio. Connecté au réseau (DLNA 1.5), il dispose d’un port USB en façade, et d’une prise Ethernet. Mécanisme blindé, chargement rapide, et circuit audio/vidéo haut de gamme en font un futur best-seller.

 

Lecteur Blu-ray 3D Denon DBT-1713UD

 



Pour vous, c'est la vidéo qui passe avant tout ?


Le Panasonic DMP-BDT500 est un lecteur Blu-ray 3D équipé des décodeurs HD, d’une connectivité réseau sans-fil Wi-Fi certifiée DLA 1.5 et d’un excellent potentiel multimédia grâce à ses 2 ports USB capables de lire de nombreux codecs. Ajoutez à cela une conversion 2D/3D et un upscaling 1080p et vous obtenez un des plus beaux rapport qualité/prix du moment.

 

Lecteur Blu-ray 3D Panasonic DMP-BDT500EG

 



Le lecteur Blu-ray 3D Pioneer BDP-450 renferme, derrière sa belle façade en aluminium, un processeur Marvell Qdeo (bien connu des amateurs), des convertisseurs 24 bits/192 kHz, et un mécanisme de lecture compatible SA-CD ou DVD-Audio. Double sortie HDMI, 2 ports USB et prise Ethernet complètent avantageusement la donne.

 

Lecteur Blu-ray 3D Pioneer BDP-450

 



Et si vous voyiez encore plus loin ?


Le Sony BDP-S790 est sans doute la star du moment. Pour moins de 300 euros, ce lecteur Blu-ray 3D doté de fonctionnalités multimédia et réseau avancées se distingue de la concurrence par son processeur vidéo ultra performant, capable d'effectuer un upscaling jusqu'au 4K (4096 x 2160 pixels), la future norme Très Haute Définition.

 

Lecteur Blu-ray 3D et 4K Sony BDP-S790

 

Mais ça, c'est encore un autre sujet dont nous vous reparlerons très prochainement.