chargement...

chargement...

chargement...

Fermer
Recevoir une proposition par email immédiatement

Vous souhaitez négocier le prix pour cet article, c’est simple ! Renseignez votre adresse mail, cliquez sur Valider. Vous recevrez immédiatement par mail cette proposition.

Fermer

chargement...

chargement...

Fermer
Livraison Premium

Nous sommes à votre service au 01 49 29 10 50 --- Profitez de la livraison offerte* --- Réglez en 3 ou 4x sans frais

*à partir de 100€ d’achat.livraison en relais colis ou par transporteur selon le produit.

Accueil / Les drones domestiques de A à Z - Cobra.fr

Les drones domestiques de A à Z - Cobra.fr

Parrot avait fait sensation en 2014 en présentant le premier drone domestique pour le marché grand public. Ces petits engins ne cessent de surprendre leur monde en proposant des fonctionnalités toujours plus poussées et des utilisations diverses et variées. L’occasion pour nous de vous faire une petite présentation détaillée de ces petits objets à identifiés.

Drone définition

Un drone qu'est ce que c'est ?

 

Inspiré de l’anglais « faux-bourdon » (le mâle de l’abeille), un drone est un objet volant de type aéronef autonome et télécommandé à distance qui peut éventuellement transporter une charge utile en fonction de son utilisation. Leur utilisation s’est d’abord cantonnée pour des actions militaires ou de sécurité avant de rejoindre le domaine professionnel dans l’agriculture et le cinéma pour finalement se démocratiser en atterrissant sur le marché grand public. Un cheminement presque naturel me direz-vous mais qui a posé quelques problèmes juridiques à nos politiciens. La question étant quasiment la même pour toutes les nouveautés, à savoir « jusqu’où peut-on aller avant d’empiéter sur les libertés de mon voisin ? »

La législation autour des drones 

 

C’est en 2012 qu’une législation s’est mise en place pour réglementer l’utilisation des drones encadrée par le code de l’aviation civile et le code des transports. Concrètement elle s’articule autour de 10 points concernant la sécurité physique des personnes et le respect de la vie public.

 Législation drones

- Pour des raisons évidentes de sécurité, les utilisateurs ne doivent pas survoler les personnes ou les véhicules à proximité. Ils se doivent de tenir une distance minimale de sécurité pour ne présenter aucun danger.

 

- La hauteur maximale de vol d’un drone domestique est limitée à 150m (ce qui est déjà pas mal) afin d’éviter une éventuelle collision avec un aéronef.

 

Garder un contact visuel à une distance n’excédant pas 100 mètres entre le drone et le pilote.

 

Interdiction de survoler un espace public. L’utilisation d’un drone ne se fait que dans un espace strictement privé sans présence de public pour limiter les accidents.

 

Interdiction d’utiliser un drone à proximité d’un aérodrome. L’utilisateur doit se trouver à une distance minimale de 5 km de l’aérodrome et peut atteindre 15 km pour les aérodromes les plus importants.

 

Interdiction de survoler des sites sensibles. Il s’agit par exemple de centrales nucléaires, monuments historiques, bases militaires, parcs nationaux…

 

Interdiction d’utiliser un drone la nuit même équipé de dispositifs lumineux. Cette mesure vise à assurer la sécurité des aéronefs volant à basse altitude.

 

- Le respect de la vie privée des autres. Les drones étant désormais équipés de caméras, les photos et vidéos prises ne peuvent être diffusées que pour un usage strictement privé. La diffusion d’images et leur exploitation commerciale nécessitent une autorisation spécifique.

 

- Les drones pesant moins de 25 kg ne nécessitent pas de formation particulière. Au-dessus l’utilisateur devra posséder un permis (ULM minimum) et une autorisation de vol pour utiliser son drone.

 

Voilà qui devrait vous éclairer un peu plus sur les règles en vigueur en France. Vous l’aurez bien compris, globalement vous ne pourrez utiliser un drone que dans votre espace privé ou dans un lieu dégagé à l’écart du public. Pour toute autre information vous pouvez vous renseigner auprès de la direction générale de l’Aviation civile.

Fonctionnement et utilisation des drones domestiques

 

Sortons des sujets qui fachent pour aborder les différentes facettes de leur utilisation. Si les drones domestiques ont pu voir le jour, c’est aussi grâce au développement des technologies dont ils sont tributaires pour fonctionner. La démocratisation des protocoles de connexion sans-fil Wi-Fi et Bluetooth ainsi que la prolifération des smartphones et tablettes ont assuré de créer un terrain fertile pour permettre la naissance des drones auprès du grand public.

Drone Bebop Parrot

Le contrôle à distance :

 

Les drones Parrot ont été les premiers à bénéficier d'une connexion Wi-Fi intégrée permettant un contrôle sans-fil avec une tablette ou un smartphone. Le constructeur français a ainsi ouvert l’accès des drones auprès du grand public en proposant une technologie de contrôle simplissime disponible au plus grand nombre. Le contrôle Wi-Fi présente néanmoins des inconvénients de taille puisque la portée reste limitée à 100 mètres maximum en étant optimiste. Les interférences sont également beaucoup plus fréquentes en Wi-Fi, rendant la connexion avec le drone compliquée lorsqu’on atteint certaines distances.

 

Le contrôle à l’ancienne par radiofréquence, reste une meilleure alternative pour ceux qui souhaitent parcourir de longues distances avec leur drone. Fonctionnant en 2,4 GHz, les interférences sont beaucoup moins fréquentes qu’en Wi-Fi et la portée peut aller jusqu’à 500 mètres selon les modèles de drones ! La fréquence d'émission peut varier selon les modèles, certains fonctionnant à la norme 5,8 GHz pour éviter les conflits avec le Wi-Fi.

 

La dernière méthode de contrôle s’adresse aux drones équipés d’un GPS dont le vol pourra être programmé à l’avance. L'utilisateur définira un parcours sur une carte satellite en définissant les différents points de passage du drone qui suivra vos indications automatiquement. Un mode de contrôle un peu moins fun mais qui a son utilité pour surveiller des zones précises.

Le contrôleur de vol :

 

La plupart des grandes marques proposent un contrôleur de vol intégré à leur drone que l'on ne peut pas modifier. Cependant certains modèles de drones, plutôt dédiés aux experts, sont fournis sans contrôleur de vol laissant le choix à l'utilisateur de se tourner vers les différents constructeurs. Parmi les contrôleurs en vogue on retrouve ainsi le Naza du constructeur DJI qui équipe les fameux drones Phantom qui ont fais le spectacle en embarquant les premières caméras 4K.

 

Au final, tous les contrôleurs font relativement la même chose, la seule différence proviendra de la configuration des réglages plus ou moins difficile selon les différentes applications proposées. Si vous ne voulez pas vous prendre la tête, optez pour un contrôleur Plug & Fly qui s'appairera automatiquement avec votre appareil, prêt à l'emploi sans passer par des réglages complexes.

controleur vol drone 

L’autonomie des drones :

 

Au niveau de l’autonomie les drones ne sont clairement pas conçus pour durer des heures. La plupart du temps elle ne dépassera pas les 20 minutes, ce qui est déjà pas mal lorsque l’on sait qu’il faut rester concentré durant toute la session de vol pour éviter d’écharper un chat rôdeur.

 

Batterie AR DroneLa plupart des batteries sont des Lithium-Polymère dont la charge électrique est plus ou moins importante selon les modèles de drone. La recharge peut être assurée par un chargeur USB ou bien sur le secteur. Il faudra compter entre 30 minutes et 2 heures selon le modèle pour une recharge complète.

 

Certains modèles de drone proposent des recharges amovibles permettant de remplacer la batterie par une autre. Une bonne alternative pour augmenter grandement la durée d’une session de vol. Assurez-vous cependant de la compatibilité de la batterie avec le drone en adoptant le même modèle ou en achetant une batterie proposant des caractéristiques similaires.

drone batterie insertion

Les caméras embarquées :

 

drone goproLes drones embarquent des caméras intégrées de qualité variable suivant la taille de l’engin. Pour les petits formats on retrouvera bien souvent une caméra de qualité médiocre filmant en VGA 640 x 480. Il ne faudra donc pas s’attendre à des merveilles, ces caméras servant plus à assurer un confort de vol. Cependant des modèles plus imposants embarquent des caméras de meilleure qualité pour satisfaire les réalisateurs en herbe comme les professionnels. En première ligne, on retrouve le Parrot Bebop qui intègre en son sein une caméra capable de filmer en Full HD 1920 x 1080p assurant des vidéos de très bonne facture. A un niveau plus professionnel, le modèle DJI Inspire 1 intègre une caméra capable de filmer en 4K (4096x2160 pixels à 24 ou 30 fps). Il est également possible d’équiper votre drone d’une GoPro de qualité en l’insérant dans une nacelle spécialement dédiée.




drone nacelle brushlessOutre la qualité de la caméra, la stabilité de l'image est également un problème rencontrer fréquemment par les drones. La caméra suivant le mouvement du drone, les vibrations ont un impact indéniable sur la qualité des prises. Pour résoudre ce problème, le drone peut être équipé d’une nacelle brushless qui stabilisera la caméra en se reposant sur des petits moteurs, qui détecteront et compenseront automatiquement les mouvements. Le Bebop de Parrot (toujours lui) propose cependant une nouvelle alternative avec sa technologie de stabilisation de l’image entièrement numérique. Le logiciel stabilisera automatiquement les mouvements du drone lui assurant des prises d'une très belle précision.

DJL Inspire1

Vol en immersion :

 

Le vol en immersion est un mode permettant de voler en visionnant les images en temps réel émises par le drone vers un écran ou des lunettes d'immersion. Il vous sera ainsi possible de contrôler le déplacement de votre drone en vue à la première personne comme si vous étiez dans le cockpit. La qualité de la caméra est très importantes dans ce mode de vue pour assurer un confort maximal au pilote. Quelques heures de vol seront nécessaires pour se faire à ce type de pilotage un peu particulier. Après un peu de rodage, il ne vous restera plus qu'à profiter des sensations de vitesse ultra-jouissives que ce mode procure. Certains puristes ont cherché à profiter au maximum de ce mode en modifiant leur drone pour en faire de véritables bolides prêts à se tirer la bourre au cours de compétitions appelées FPV Racing.

 

Lunettes immersion Drone

 

 

Le FPV Racing :

 

Le FPV Racing est une nouvelle discipline issue de l’apparition des drones auprès du grand public. A l’image d’un WipeOut, l’objectif est de réaliser des courses de drones à plusieurs sur un parcours défini bien souvent semé d’obstacles. Les mini multirotors possèdent des châssis "Crashproof" résistant aux nombreux crashs qui interviennent dans cette discipline ainsi que de moteurs puissants, tournants à des vitesses plus élevées qu'un drone basique. Le tout est réalisé dans une immersion totale grâce à une caméra embarquée qui retransmettra en temps réel les images sur un écran ou sur des lunettes d’immersion d'où le First Person View. Les sensations sont garanties et laissent une impression de liberté absolue au commande de ces petits bolides !

Drone FPV Racing

Accessoires et entretien d’un drone :

 

Les drones étant une technologie fragile vouée à se prendre pas mal de gamelles, sa durée de vie peut s’avérer très variable suivant le pilote et l’entretien qu’il subira. Si la plupart des crashs ne lui seront pas fatal, il convient d’effectuer quelques vérifications indispensables avant de le lancer en expédition.

 

drone minniEn premier lieu faites-vous la main sur le pilotage du drone en le testant dans un lieu absent de tout obstacle. Quelques heures de vol vous apprendront à avoir les bons réflexes de sécurité et à maitriser parfaitement votre engin. Un petit modèle pour bien débuter sera parfait pour apprendre les rudiments du contrôle en vol avant de passer au niveau supérieur.

 

Pour des vols en extérieur, il est nécessaire de vérifier les conditions météorologiques. Voler par mauvais temps est le meilleur moyen de perdre le contrôle de son drone d'autant que la plupart ne résistent pas aux bourrasques de vent. Si vous n’êtes pas en mesure d’assurer votre sécurité et la sécurité des personnes qui vous entourent, abstenez-vous.

 Boite outils drone

Pensez à vérifier la charge de votre batterie, si elle est bien maintenue dans le drone, la qualité des hélices, les soudures et la tenue globale de votre drone. La moindre vibration suspecte est synonyme de problème qu’il convient de résoudre pour qu’il fonctionne correctement.

 

protection hélices droneCependant rassurez-vous dans la plupart des crashs ce sont les hélices qui prennent. Dans ces cas-là, il suffira de remplacer les hélices tordues ou amputées par une nouvelle pour repartir de plus belle. Des protections d’hélices sont également en vente sur le marché pour protéger votre drone mais aussi l’environnement qui vous entoure. Ces modifications influenceront cependant le comportement de votre drone.

 

Enfin, une trousse à outil, un fer à souder et du scotch double face ne seront pas de trop pour effectuer des petites réparations comme le maintien de certains éléments du drone. 

Drone protection d'hélices

Les drones civils :

 

Bien que les drones n’en soient encore qu’à leur balbutiement, on en parle beaucoup comme une technologie d’avenir capable d'assurer de nombreuses taches dans le domaine civil. Ils sont déjà largement utilisés dans le cinéma, Hollywood étant toujours à la pointe pour proposer de nouvelles sensations visuelles à ses spectateurs. D’autres activités professionnelles comme l’agriculture, la sécurité, la maintenance d'oeuvres d’art, la surveillance des départs d’incendies utiliseront de plus en plus les drones pour effectuer des travaux de précision ou surveiller des espaces sur de grandes distances.

Drones civils

Parmi les autres projets à l’étude dans un avenir proche, on retrouve celui de Jeff Bezos, le patron d’Amazon, qui souhaite faire parvenir des colis par drone à ses clients dès 2015. D’autres pistes mènent vers les travaux de construction et de déconstruction d’immeubles. Ce qui ne manquera pas de susciter de vifs débats sur le respect de la vie privée, la limitation de leur utilisation, la juridiction ou encore les conséquences sociales et économiques qu'ils pourraient avoir dans certains secteurs.